Traitements de Procréation Assistée Insémination Artificielle avec Donneur (IAD)

L’Insémination Artificielle avec Donneur (IAD), de même que l’IAC, est un traitement sûr, facile à appliquer et peu gênant.

L’Insémination Artificielle avec un sperme de donneur est un traitement de reproduction humaine consistant à introduire le sperme d’un donneur anonyme dans l’utérus de la femme au moment de l’ovulation.

Les conditions nécessaires à la réalisation de l’Insémination Artificielle avec Donneur sont:

  • Dans le cas de la femme : bilan gynécologique, hystérosalpingographie, sonohystérographie afin de démontrer la perméabilité d’au moins une trompe et analyse de sang.
  • Consentement, en connaissance de cause, de l’Insémination Artificielle avec Donneur.

L’Insémination Artificielle avec Donneur est prescrite dans les cas suivants:

  • Facteur masculin: altération séminale grave et empêchant une Fécondation In Vitro avec ICSI ou IMSI.
  • Altération génétique de l’homme susceptible d’être transmise à sa descendance.
  • Femmes célibataires désireuses d’affronter la maternité de manière individuelle.
  • Femmes en couple avec une personne du même sexe souhaitant une grossesse.

Nous ne réalisons pas d’Insémination Artificielle avec Donneur dans les cas suivants:

  • Occlusion tubaire bilatérale.
  • Adhérences tubaires importantes.
  • Endométriose sévère.

La technique de l’Insémination Artificielle avec Donneur

  • Induction de l’ovulation : à partir du 3ème jour du cycle des gonadotrophines (hormone FSH) sont administrées quotidiennement par voie sous-cutanée afin de stimuler la croissance folliculaire. Un suivi échographique permet d’évaluer le développement folliculaire. Lorsque les follicules sont suffisamment mûrs, on applique un autre traitement (hormone HCG) pour provoquer l’ovulation.
  • Traitement du Sperme du Donneur en vue de réaliser l’insémination artificielle.
  • Insémination Artificielle : au cabinet, et d’une manière pratiquement indolore, on injecte les spermatozoïdes dans la cavité utérine par le biais d’un cathéter d’insémination. De là, ils montent jusqu’à la trompe où ils féconderont l’ovule.

Après l’insémination artificielle, la patiente peut reprendre ses activités en toute tranquillité, sans besoin de repos. Le taux de succès par cycle se situe autour de 20-24%, avec un taux accumulatif sur 3 cycles atteignant 65%. Il est recommandé de réaliser cette technique sur une période allant de 3 à 6 cycles, qui peuvent être consécutifs, car le repos entre chaque cycle n’est pas nécessaire. Le taux de grossesse multiple oscille entre 8 et 20%.

Last Update: 01/08/2014
References:
– Matorras R, Gorostiaga A, Díez J, Corcostegui B, Pijoan J L, Ramón O, Rodríguez Escudero F J. Intrauterine insemination with frozen sperm increases pregnancy rates in donor insemination cycles under gonadotropin stimulation. Fertil Steril 1996; 65: 620-25.
– Hernández J, Marqueta J, Matorras R, Coroleu B, Simón C, Pérez Milán F, Báez D, López Villaverde V, Cabello Y, Romeu A. Registro de inseminaciones (IAC- IAD) año 2000. Sociedad Española de Fertilidad. Rev Iberoam Fértil 2004; 21: 147-52.
– Matorras R, Hernández J (eds): Estudio y tratamiento de la pareja estéril: Recomendaciones de la Sociedad Española de Fertilidad, con la colaboración de la Asociación Española para el Estudio de la Biología de la Reproducción, de la Asociación Española de Andrología y de la Sociedad Española de Contracepción. Adalia, Madrid 2007.