Contrôle personnalisé de la grossesse Suivi de la grossesse chez Procrear

Le protocole de contrôle de la gestation chez Procrear est particulier à chaque grossesse.

Suivi de la grossesse chez Procrear

Le rythme et le nombre de visites chez le gynécologue dépendront de l’évaluation initiale du risque obstétrique. Dans le cas des femmes à haut risque obstétrique (grossesse multiple, etc.), la fréquence des visites sera plus élevée (toutes les 2-3 semaines).

Généralement, les visites sont mensuelles jusqu’au dernier trimestre, où elles se font toutes les deux semaines. À partir de la semaine 36-37, le contrôle devient hebdomadaire. Nous recommandons de réaliser la première visite entre la sixième et la huitième semaine.

Les objectifs de ce contrôle précoce sont les suivants:

  • Confirmation échographique de la gestation
  • Évaluation du nombre d’embryons (diagnostic précoce de grossesse multiple)
  • Écarter toute pathologie (avortement, grossesse ectopique, etc.)
  • Contrôle du risque d’avortement et de la vitalité embryonnaire
  • Gestation et DIU
  • Calcul de la date probable d’accouchement et, le cas échéant, correction échographique de cette date
  • Demande d’analyse de sang du premier trimestre
  • Évaluation du besoin de traitements complémentaires
  • Information utile et générale sur la grossesse
  • Information sur les techniques de diagnostic prénatal

À chaque visite successive, nous réalisons les examens suivants:

  • Contrôle du poids et de la tension artérielle
  • Évaluation de l’état général de la gestante
  • Demande d’analyse de sang (une par trimestre)
  • Contrôle échographique de routine
  • Évaluation du besoin de traitements complémentaires (fer, calcium, polyvitamines, iode, etc.)
  • Information sur les cours de grossesse (Carnet de la Gestante)

Lors des dernières semaines, on inclut un contrôle du bien-être fœtal par échographie Doppler en couleur et monitorisation fœtale (enregistrement cardiotocographique ou « courroies »). De même, on réalise un examen cardiologique complet, des contrôles avec la sage-femme, ainsi qu’une visite au Service d’Anesthésiologie.

Tests complémentaires pendant la grossesse

Analyse de sang

  • Analyse du premier trimestre : analyses sanguine et urinaire, coagulation, groupe sanguin et facteur Rh, maladies infectieuses (sida, hépatite B et C, toxoplasmose, syphilis, varicelle-Zooster), dépistage du diabète gestationnel.
  • Analyses de sang du deuxième et troisième trimestre : analyses urinaires et sanguines, coagulation, contrôle de maladies infectieuses le cas échéant, Coombs indirect chez les gestantes de Rh négatif et dépistage du diabète gestationnel.
  • Screening biochimique de chromosomopathies (Syndrome de Down) au premier et deuxième trimestre.

Culture vaginale et rectale

Pour détecter la présence du streptocoque groupe B SGB. En cas de résultat positif, des antibiotiques seront administrés à la mère durant l’accouchement.

Écographies

  • Échographie obstétrique de routine (à chaque visite):
    Il s’agit d’échographies de Niveau I (SESEGO), destinées à vérifier la croissance du fœtus (biométries), sa position, ainsi que les caractéristiques du liquide amniotique et du placenta.
  • Échographie de screening de chromosomopathies au 1er trimestre:
    Son principal objectif est de dépister des marqueurs échographiques de chromosomopathies. On évalue le pli de la nuque et l’os nasal du fœtus. En cas de pli nucal augmenté, il est recommandé de réaliser une amniocentèse pour procéder à l’étude génétique du fœtus (voir Unité de Diagnostic Prénatal).
  • Amniocentèse génétique:
    On la pratique entre les 15-18 semaines(voir Unité de Diagnostic Prénatal).
  • Échographie Haute Définition (des 20 semaines ou Morphologique):
    Elle est réalisée dans notre unité de Diagnostic Prénatal par un spécialiste en la matière (Niveau IV SESEGO). On étudie l’anatomie (diagnostic de malformations), la croissance et le sexe du bébé, ainsi que les caractéristiques du liquide amniotique et du placenta (voir Unité de Diagnostic Prénatal).
  • Écographie Obstétrique 4D:
    Grâce à cette technique, on obtient des images du fœtus en mouvement (temps réel) et en trois dimensions. On la réalise entre la 26ème et la 32ème semaine. Elle n’est pas destinée au diagnostic, à l’assistance ou au suivi de la grossesse (sauf indication spécifique du gynécologue). Dans notre Unité de Diagnostic Prénatal, nous réalisons l’Échographie 4D et remettons un DVD où nous l’enregistrons, avec des photos en couleurs et un rapport échographique (voir Unité de Diagnostic Prénatal).
  • Échographie Doppler en couleur:
    On y vérifie le bien-être du fœtus en évaluant le flux sanguin du placenta ver le fœtus (voir Unité de Diagnostic Prénatal).
  • Échocardiographie fœtale (étude du cœur du fœtus):
    Les altérations congénitales du cœur constituent les malformations fœtales les plus courantes. La plupart d’entre elles apparaissent chez les gestantes ne présentant pas de facteurs à risque. Chez Procrear, nos spécialistes en Diagnostic Prénatal et Cardiologie néonatale et pédiatrique mettent toutes leur expérience au service du diagnostic de ces altérations.

Enregistrement cardiotocographique (« courroies »)

Ce test a pour objectif d’évaluer le bien-être du fœtus au moyen de l’enregistrement des battements de son cœur et des contractions utérines. C’est la sage-femme qui le réalise, dans notre centre, à partir de la 36ème semaine de grossesse.

Last Update: 06/09/2014
References:
– F. GARY CUNNINGHAM. Obstetricia de Williams (23ª ED). MCGRAW-HILL, 2011
– Sociedad Española de Obstetricia y Ginecología. Protocolos: Control del bienestar fetal anteparto (2009) y Control pretanal del embarazo normal (2010)