Gynécologie Ménopause et ostéoporose

Au cours de cette étape, de plus en plus longue, de la vie d’une femme, adopter des habitudes saines recouvre une importance vitale.

La ménopause signifie la fin définitive de la fonction ovarienne. Le diagnostic est rétrospectif : on parle de ménopause au bout d’un an après la dernière règle. Bien que leur nombre en soit fort variable, la plupart des femmes connaîtront les symptômes gênants (bouffées de chaleur, irritabilité, dessèchement, palpitations, insomnies, douleurs lors des rapports sexuels, etc.), générés par le déficit hormonal postérieur à l’arrêt de la fonction ovarienne. La conséquence au niveau des os (ostéoporose) est asymptomatique et prédispose à l’apparition de fractures.

Traitement des symptômes de la ménopause:

Si la symptomatologie est importante et qu’aucune contrindication ne s’impose, un traitement hormonal de substitution (THS) remplace les fonctions hormonales de l’ovaire. Au cas où l’on ne souhaiterait pas prendre d’hormones ou bien si elles étaient contrindiquées, l’alternative au THS consiste à prendre des phyto-œstrogènes (isoflavones), des composants naturels que l’on trouve dans certains aliments. Le soja est le légume le plus riche en isoflavones.

Diagnostic et traitement de l’ostéoporose

La perte de densité minérale (décalcification) des os s’appelle ostéoporose. Cette situation (fragilité des os) augmente le risque de fractures.

La Densimétrie Osseuse (DEXA) est le procédé le plus fiable pour mesurer l’ostéopénie et l’ostéoporose. Le traitement dépend de chaque cas, mais comprendra:

  • Mesures non pharmacologiques: une diète riche en calcium et vitamine D, exercice physique, abandon du tabac.
  • Mesures pharmacologiques: THS, médicaments anti-résorbeurs (biophosphates, raloxifène, calcitonine, denosumab), ainsi que des médicaments favorisant la formation osseuse (sels de strontium, etc.)

10 conseils pour préserver la qualité de vie de la femme en période de périménopause et postménopause (Association Espagnole pour l’Étude de la Ménopause):

  • Observer une diète équilibrée, riche en calcium, et éviter le surpoids et l’obésité.
  • Réaliser une activité physique modérée quotidienne.
  • Prendre le soleil 10 minutes par jour pour obtenir un niveau de vitamine D adéquat.
  • Abandonner les habitudes toxiques comme le tabagisme.
  • Évaluer les risques cardiovasculaires possibles et éliminer les facteurs de risque.
  • Évaluer les risques possibles de cancer du sein et favoriser un diagnostic précoce par le biais d’une mammographie.
  • Évaluer les risques possibles d’ostéoporose. Recourir à la densitométrie osseuse pour en diagnostiquer l’apparition.
  • Vivre la ménopause avec vitalité et optimisme.
  • Maintenir une activité sexuelle satisfaisante.
  • Prendre soin de la qualité de vie pour préserver le bien-être de la femme ménopausée.
Last Update: 17/09/2014
References:
– Asociación Española para el estudio de la Menopausia (AEEM). Menoguías. www.aeem.es